Arrêter de fumer, envie de fumer, stress, symptômes à l'arrêt du tabac

Je suis stressé.e

L’arrêt du tabac peut être l’occasion d’apprendre ou de réapprendre à bien réagir face au stress, notamment pour ne pas se laisser submerger par lui.  S’il n’est pas toujours réaliste de vouloir supprimer complètement le facteur stressant, il est par contre envisageable de modifier ses réactions et de changer ce que l’on pense, ce que l’on dit et la façon dont on se sent en cas de stress.

Tout d’abord il faut détruire cette fausse « croyance » comme quoi la cigarette calme le stress. Ceci est IMPOSSIBLE ! Fumer accélère le rythme cardiaque, comment voulez-vous être plus détendu avec un cœur qui bât plus vite ?  La seule chose que fait la cigarette c’est calmer le manque de nicotine, mais en aucun cas elle ne calme le stress.

Pour calmer le stress à l’arrêt du tabac, plusieurs possibilités :

  • Pratiquer une activité physique tous les jours (marche à pied, vélo, …) voire même une activité sportive que vous aimez. Les endorphines sécrétées après l’effort vont vous apporter une sensation de bien-être et gérera beaucoup mieux votre stress sur le long terme qu’une cigarette !
  • Avoir un bon rythme et sommeil de qualité.
  • Faire un exercice de relaxation chaque jour (exercices de respirations, cohérence cardiaque etc…), ainsi que des activités plaisantes (musique, cuisine, jardinage etc…). Vous devez apprendre à avoir un nouveau réflexe comportemental face à une situation stressante, et plus vous anticiperez plus ce sera facilement de changer votre comportement.
  • Avec l’argent économisé des cigarette, allez vous faire masser.
  • Faire des pauses de temps en temps.

Si malgré cela le stress ne passe pas, prenez une forme orale de nicotine (pastilles, gommes, inhaleur ou spray) ou la cigarette électronique . Cela devrait vous aider à calmer votre manque de nicotine.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.